« Censure et style »

Page en cours de réalisation

Colloque

« Censure et style »

7, 8 & 9 juin 2017

 

Adresse
Vème arrondissement de Paris (École Normale Supérieure, Collège de France, Sorbonne)

organisé par Jean-Baptiste Amadieu et Cristina Marinho

 

 

7 juin, 9h30 : Styles séditieux

(École Normale Supérieure, 45 rue d’Ulm – salle des actes)

 

Introduction au colloque par Jean-Baptiste Amadieu et Cristina Marinho

 

Conférence inaugurale : Robert Darnton (Harvard) : « Les censeurs au travail : la France au xviiie siècle, l’Inde britannique au xixe siècle, et l’Allemagne communiste du xxe siècle »

 

 

Jean-Charles Darmon (Université de Versailles-Saint-Quentin – CRRLPM), « Usages de l’équivoque et jeux avec la censure : ressources de l’ironie au temps du libertinage érudit »

 

Laurence Macé (Université de Rouen), « Y-a-t-il un style des Lumières aux yeux de la censure ? »

 

 

7 juin, 14h : Littérature et morale / littérature et droit

(École Normale Supérieure, 45 rue d’Ulm – salle des actes)

 

 

Elizângela Gonçalves Pinheiro (Universidade do Porto), « Éthique et esthétique des autos luso-brésiliens »

 

Cristina Marinho (Universidade do Porto), « La Princesse de Clèves de Madame de Lafayette. Critique littéraire, censure anthropologique »

 

 

Thomas Hochmann (Université de Reims), « Droit et style »

 

Anna Arzoumanov (Université Paris-Sorbonne), « Le style comme « bouclier juridique » ? L’argument du style dans quelques procès de fictions contemporains »

 

 

8 juin, 9h30 : Politiques du style I

(Collège de France, 11 place Marcelin Berthelot – salle 5)

 

Tamara Kamatovic (University of Chicago), « Metternich’s Censors at Work: Practicing Censorship and Defining Popular Style in the Early Nineteenth Century »

 

Anne Urbain (Londres), « La lyre et les ciseaux : censure morale et « évaluation » littéraire au xxe siècle (France) »

 

Armando Nascimento Rosa (École Supérieure de Théâtre et de Cinéma de Lisbonne), « « Fado de la Censure » : exemple rare de poésie d’intervention politique pour être chantée, dans l’œuvre de Fernando Pessoa »

 

 

8 juin, 14h : Politiques du style II – La dictature portugaise

(Sorbonne, 1 rue Victor-Cousin – amphithéâtre Milne-Edwards)

 

 

Ângela de Almeida (Université d’Açores), « Censure et style au Portugal (1926-1974) : censeurs et écrivains »

 

Fátima Cristina Vilar (Universidade do Porto), « La Censure de O Encoberto de Natália Correia avant et après la révolution d’avril »

 

 

Guia Boni (Università degli Studi di Napoli L’Orientale), « Dinis Machado : Le policier au temps de la dictature »

 

Maria da Graça Gomes de Pina (Università degli Studi di Napoli « l’Orientale »), « Il était une fois une fable qui ne fut pas censurée »

 

 

9 juin, 9h30 : Le style manipule-t-il ?

(Sorbonne, 1 rue Victor-Cousin – amphithéâtre Milne-Edwards)

 

 

Carole Talon-Hugon (Université de Nice), « Malebranche et « la contagion des imaginations fortes » »

 

Maria Pia Donato (Université de Cagliari), « La doctrine a-t-elle un style? Remarques sur la censure romaine »

 

Elisabeth Richter (Université de Muenster), « « … quelle così dette grazie di stile« : the implications of style on the verdicts of Roman book censorship on English literature in the 19th century »

 

 

9 juin, 14h : Style et autocensure

(Sorbonne, 1 rue Victor-Cousin – amphithéâtre Milne-Edwards)

 

 

Éric Bordas (École Normale Supérieure de Lyon), « De Balzac à Houellebecq (en passant par quelques autres), le « complexe du style » comme autocensure »

 

Elisabeth Ladenson (Columbia University), « Flaubert et Nabokov »

 

 

Isabelle de Vendeuvre (ENS Ulm – République des Savoirs), « Censure et style dans l’œuvre de João Guimarães Rosa »

 

Jean-Baptiste Amadieu (CNRS – République des Savoirs), « La figure de style comme contournement de l’autocensure »

 

République des Savoirs – Labex TransferS

 

Pour des raisons de sécurité, les auditeurs qui souhaitent écouter les interventions en Sorbonne des 8 et 9 juin doivent s’inscrire auprès de Mme Cécile Alrivie : cecile.alrivie[at]ens.fr.

 

 

Entrée libre dans la limite des places disponibles