Perturbateurs endocriniens : des connaissances scientifiques à l’action publique

Journée d’étude

Perturbateurs endocriniens :
des connaissances scientifiques à l’action publique

21 avril 2017, 8h45 – 17h00

2017_04_21_Perturbateurs endocriniens

Adresse

ENS –  45, rue d’Ulm – 75005 Paris

Salle Dussane, rez-de chaussée (matin) / salle des Résistants, 1er étage (après-midi)

 

Programme

8h45 Ouverture de la salle, café d’accueil

9h15 – 9h45 Introduction
La science des perturbateurs endocriniens, une science sans effet sur l’action publique ?
Ana Soto (Tufts University, ENS) & Nathalie Jas (INRA, PSL)

9h45 – 12h15 Le droit comme ressource ?
Le Distilbène au tribunal : entre élaboration d’une cause collective et fragmentation de l’expérience judiciaire
Emmanuelle Fillion (EHESP) & Didier Torny (CNRS, i3-CSI)
Réflexion prospective sur la responsabilité des producteurs de PE
Béatrice Parance (Université Paris VIII)
L’état de la législation française et européenne en matière de protection des populations face aux perturbateurs endocriniens
Jean-Louis Roumégas (Député de l’Hérault)

12h15 – 13h30 Déjeuner

13h30 – 16h00 Lobbying et (non)-transformation de l’action publique
Les perturbateurs endocriniens et les médias : un rendez-vous manqué
Stéphane Foucart (Le Monde)
Conflit endocrinien, perturbateurs d’intérêts.
Stéphane Horel (Journaliste indépendante)
Vaincre à tout prix : le lobbying industriel contre les tentatives européennes de réglementation des perturbateurs endocriniens
Martin Pigeon (Corporate Europe Observatory)

16h00 – 16h15 Pause

16h20 – 17h00 Synthèse, commentaire, discussion.
Synthèse et ouverture du débat par Mathias Girel (ENS, PSL)
 

Co-organisée par Ana Soto, Nathalie Jas et Mathias Girel

Cette journée s’inscrit dans le programme de recherche Propublics soutenu par l’IDEX PSL (ANR-10-IDEX-0001-02) porté par Mathias Girel (UMS3610/USR3608, ENS), Daniel Cefaï (CEMS-IMM, EHESS), Emmanuel Henry (Université Paris-Dauphine, CNRS, UMR IRISSO), Nathalie Jas (Université Paris-Dauphine, CNRS, UMR IRISSO), et elle est réalisée en collaboration avec le Centre Cavaillès (USR3608, CNRS-ENS-Collège de France).

 

Entrée libre dans la limite des places disponibles