Alastair ABBOTT

Centre Cavaillès
Docteur
Biographie

Directeur de thèse : Giuseppe Longo

Alastair Abbott est doctorant en co-tutelle avec l’Université of Auckland. Dans sa thèse, il étudie l’aléatoire et l’imprévisibilité en physique, et en particulier en mécanique quantique. Cette étude prend deux directions principales. D'une part, elle s'adresse aux fondements de la mécanique quantique pour montrer que l'indéterminisme des résultats des mesures est maximal : presque toutes les mesures donnent une valeur qui n’était pas fixée avant que la mesure n’ait lieu. Cette notion de “value indefiniteness” est utilisée afin d'étudier et de certifier la qualité de l’aléatoire créée par des générateurs quantiques de nombres aléatoires. En utilisant des outils de la théorie de calculabilité, on peut montrer que, sous des hypothèses physiquement raisonnables, ces générateurs peuvent être assurés de produire des suites fortement incalculables. D'autre part, cette étude développe une modèle formel de l’imprévisibilité, qui peut s’appliquer à une expérience physique quelconque. Ce modèle est appliqué aux mesures quantiques afin de montrer qu’une mesure certifiée par l’indéterminisme mentionnée ci-dessus est “absolument“ imprévisible. Finalement, cette thèse recherche quelques relativisations ultérieures de ce modèle et du niveau d’imprévisibilité et d’aléatoire des autres systèmes physiques par rapport à celui de la mécanique quantique.