Jean-Christophe Weber

CIEPFC
Doctorant
Contact
Axes de recherche
Titre de thèse :
« La consultation médicale. »
Directeur(rice)(s) de thèse :
Frédéric Worms (ENS)
Année académique d'inscription :
2015-2016
Résumé :
L’espace que l’on se propose ainsi d’arpenter et de défricher est celui de la consultation médicale. Nous entendrons par là l’espace-temps spécifique de l’acte central de la pratique médicale, à savoir répondre médicalement à une demande. Cette délimitation provisoire et succincte appelle d’emblée à en nommer les principales dimensions : il est question du corps (en ses vies multiples – Körper et Leib ; réel, symbolique et imaginaire) et de ses achoppements (ressentis voire visibles, du pépin de santé à la maladie grave), d’une demande (qui passe par la parole, excède le besoin, mobilise désir, émotions) et d’une réponse (qui articule savoirs, expérience et aussi intention, émotions, mobiles moraux). L’acte médical (articulé en deux moments qui dessinent une trajectoire schématique : diagnostic puis thérapie) prend place dans un cadre qui en organise la possibilité tout en faisant peser des contraintes normatives diverses (de l’hygiène à l’économie, en passant par la rationalité scientifique, le droit, la déontologie). Le cadre de la consultation est perméable à toutes sortes d’influences extérieures (demande sociale, politique de santé). A l’intérieur du cadre, ses acteurs, malade et médecin, jouent des rôles, y déploient une rhétorique particulière, mais il y va aussi de leur être. Ils sont traversés d’intérêts, travaillés par des normes, sujets de dispositifs, et en tout premier lieu celui de la langue. Pour penser la pratique, ou plutôt la modéliser, voire la façonner, la modeler, la transmettre, un certain nombre de schèmes, figures, modèles, lignes idéologiques, sont disponibles, déclinés dans des slogans ou des mots d’ordre. Evidence-based-medicine, autonomie, communication, parti-pris cognitiviste, mais aussi décision partagée, recommandations pour la pratique, bioéthique, excellence, tarification à l’activité, démarche qualité, bientraitance… Ensemble, ils dessinent un certain paysage. Dans une première partie, nous en proposerons une analyse critique. Que laissent-ils de côté, dans les marges, relégués au rang de scories, de déchets ? Quel genre de médecin(e) produisent-ils ? Dans une seconde partie, nous formulerons un certain nombre d’hypothèses plus affirmatives, qui soient à même de mieux rendre compte de la pratique, et d’esquisser ainsi une certaine philosophie de la médecine. Elle prendra l’allure de maximes plutôt que d’une doctrine, mais son enjeu se situe bien au plan de la doctrine même.Une philosophie de la pratique ordinaire de la médecine devrait pouvoir articuler une érotique, une éthique, et une esthétique de la consultation.Dans l’érotique, nous entendons à la fois le rapport au corps et le rapport à l’autre. Emotions et passions donnent le ton, modifient le cours du diagnostic et de la thérapie, orientent sur la bonne voie ou induisent en erreur.L’esthétique renvoie au jugement, notion pivot pour la pratique, fût-elle informée par la science. Mais aussi à l’excellence de la belle ouvrage, qui rassemble un raisonnement élégant et sobre, l’art de la juste mesure et du moment favorable. Et encore à la micro-créativité que représente une décision inédite, actualisation imprédictible d’une puissance.L’éthique proposée à la médecine ressemble à un prêt-à-porter mal taillé pour l’ordinaire : de grands principes mal fondés côtoient un utilitarisme mal compris pour un praticien supposé foncièrement vertueux. Mais manquent encore à venir à l’examen ce que peuvent être une éthique du bien dire, une formation des dispositions, une intégration des ingrédients de la pratique. L’éthique, indissociable de la pratique, est celle d’une responsivité qui puisse aussi faire accueil aux scories du savoir, au non-advenu, à ce qui se faufile dans les interstices de la nosographie. Elle se situe dans la confrontation à l’incertain de la situation clinique.Une philosophie de la pratique ordinaire de la médecine devrait pouvoir reprendre à nouveaux frais les hiatus et les malentendus de la clinique : expérience vitale de l’être malade et statut codifié du patient ; discours savant et expérience subjective ; traiter la maladie ou l’homme malade ; s’intéresser à l’homme, accidentellement malade, ou au malade, qui se trouve être accidentellement un homme ? ; visée du cure ou du care ; sollicitude ou contrôle ; normalisation des tensions ou maximisation des possibilités d’être normatif ; prise en charge ou libération ; service des biens ou du désir ; technè du bios ou mécanique de la zoe, etc. Derrière ces tensions, se pose la question de la manière dont le médecin dispose son praticable, en vue de quels dévoilements, pour mettre en forme quel matériau, y laisser advenir quelle vérité ? Aristote dans le premier livre de la Métaphysique convoquait la médecine entre empereia et technè. C’est un bon point de départ nous semble-t-il pour clarifier ces hiatus et malentendus, sans pour autant obtenir autre chose qu’une pratique nécessairement bancale : s’il n’y a pas de science possible de l’individu singulier et si c’est toujours celui-ci qui demande à être soigné, le médecin doit en tirer les conséquences pour son rapport à la science sur laquelle il entend fonder la légitimité de son acte. Mais ce ne sont pas les seules conséquences à en tirer : le médecin doit clarifier sa (dis)position par rapport au savoir et à la vérité, au corps et au langage, au pouvoir et à l’amour de transfert.
Mots-clés :
Philosophie de la médecine - ethique médicale - épistémologie de la médecine - psychanalyse et médecine.
Site web(s) :
http://irist.unistra.fr/membres/membres-statutaires/weber-jean-christophe/
Adresse(s) professionnelle(s) :
- Service de médecine interne, Nouvel Hôpital Civil :
1, place de l’hôpital - 67091 Strasbourg Cedex
Localisation : Nouvel Hôpital Civil - 4 étage, ascenseurs D
- Laboratoire :
Faculté de médecine, 4 rue Kirschleger, 67085 Strasbourg Cedex
Localisation : Bâtiment d’anatomie (au sein de l’hôpital civil) – Centre Européen d’Enseignement et de Recherche en Ethique - Rez de Chaussée gauche, bureau n°1
Publications

Articles de revues 


- Weber, J-C., M Rondeau-Lutz [2008],  De la non-pertinence hospitalière à l'impertinence de la médecine, Revue de Médecine Interne, 2008 ; 29:436-7.
- Weber, J-C., [2008], “Le piège de la norme sexologique”, Quidproquo , n°3, p.55-63. www.epel-edition.com/publication/184/quid-pro-quo-n-3.html
- Weber, J-C., C Allamel-Raffin, T Rusterholtz, I Pons, I Gobatto [2008], “Les soignants et la décision d’interruption de grossesse pour motif médical ; entre incertitudes cliniques et embarras éthiques”, Sciences Sociales et Santé, vol 26, n°1, pp 93-120.
- Weber, J-C., C Allamel-Raffin, T Rusterholtz, I Pons [2008], “Les soignants confrontés à l’interruption médicale de grossesse tardive”,  Revue des sciences sociales, vol 39, 136-143.
- C Allamel-Raffin, D Merg-Essadi, T Rusterholtz, I Pons, JC Weber [2008], “Le fœtus dans l’acte d’IMG : un statut à géométrie variable”, Revue des sciences sociales, vol 39, 126-134.
- Weber, J-C., D Memmi, T Rusterholtz, C Allamel-Raffin [2009], “Le foeticide, une administration impensable de la mort”, Sociétés Contemporaines, n°75, 17-35.
- Weber, J-C., [2011], «Traiter quoi? Soigner qui? », Cahiers philosophiques, 2011, n°125, p. 7-29.
- Weber, J-C., [2011],  « Gouverner les chairs et les esprits », Studia Philosophica, 2011 ;70 : 117-122.
- Weber, J-C., [2011], « Douleur, éthique et bientraitance », Ethique et santé,  8, 191-197.
- Weber, J-C., [2011], « La médecine comme technê : tactique du geste, éthique du tact ». Texto ! Textes et cultures, Vol. XVI, n°1. www.revue-texto.net
- Weber, J-C., [2011], "La dimension éthique du rapport bénéfices-risques", ScienceLib -Intersection, 2011, Editions Mersenne, 2001 ;1 :157- 175. ISSN 2114-8139.
- Weber, J-C., [2011], « Prendre soin de sa technê », Le Coq Héron, n°206 :33-47.
- Weber, J-C., [2012] “Pleasure in medical practice”, Medicine Health Care and Philosophy, 2012;15 (2): 153-164.
- Bodin, F., Weber, J-C ., [2012],  « La réunion de concertation pluridisciplinaire de cancérologie pour valider la mastectomie prophylactique : atouts et faiblesses »,  Bulletin du Cancer , 99 : 1107-15.
- Weber, J-C., [2012] « Erreur sur la personne ? La médecine au quotidien », Cahiers philosophiques de Strasbourg, 31,289-319.
- Weber, J-C., [2012],  « L’impact de l’Internet  sur la relation médecin-malade »,  Ethique et santé, 2012 (9), 101-106.
- Le Dref, G., Grollemund, B., Danion, A., Weber, J-C., [2013], « Towards a new procreation ethic: the exemplary instance of cleft lip and palate », Medicine, Health Care and Philosophy, 16:365–375.
- Weber, J-C, [2013], « Clinique des malentendus, malentendus dans la clinique médicale », Revue des Sciences Sociales, n°50 : «Malentendus », p.102-109.
- Rondeau-Lutz, M., Saban L., Weber, J-C  [2014]. Le médecin et l’interprète, de la méconnaissance à la délégation. A propos d’une expérience française. Cedille, Revista de estudios franceses, Monografías 4, p.31-47.
- Weber, J-C. [2015], Jugement pratique et burn-out des médecins, Rev Med Interne, 2015 ; 36 :  548–550.
- Weber, J-C, [2015], « Il piacere nella pratica medica : stanno venendo a mancare le condizioni ? », Appunti, vol.XIX, n°131, p.20-26.
- Zeisser, M., Weber, J-C  [2016] Les directives anticipées : un semi-échec transitoire ? Ethique et santé, 13, 156—163.
- Weber JC [2017], Exercice médical : plaidoyer pour une sagesse pratique, Tout Prévoir — mars-avril-mai 2017 n° 478, p.16-19.
- Weber, J-C , Rondeau-Lutz, M [2017]. The absent interpreter in administrative detention center medical units. Health Care Analysis, 2017, 25 (1):34-51.

Chapitres d'ouvrages


- Weber, J-C., [2008], « Les rites à travers les protocoles de médecine (fin de vie et décès) », in, Marie-Jo Thiel (éd.)  Les rites autour du mourir, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, p.54-64.
- Weber, J-C., [2008], « Est-il recevable et acceptable de limiter l’offre de soins? » In : Euro-Cos, Humanisme et Santé (éd.) De l’accès à l’excès, évolution et ambiguïté de la demande de soins, Paris, Editions de santé, 2008, p 57-64.
- Weber, J-C., [2008], « L’immixtion de l’économie dans la pratique médicale : principe de réalité ou choc des cultures ? » in : JP Alix, B Ancori, P Petit (éds.), Sciences en société au XXI siècle ; autres relations, autres pratiques,  CNRS Editions, 2008, p. 121-134.
- Weber, J-C., [2009], « Les vœux du patient ? », in : EuroCos, Humanisme et santé (éd.) L’hôpital hors les murs, Paris, Editions de santé,  p.73-80.
- Weber, J-C., [2010], « La double vie du corps dans la consultation médicale », in : EuroCos, Humanisme et santé (éd.)  Le corps morcelé, Paris, Editions de santé, p. 97-110.
- Weber, J-C., [2011] « Des biotechnologies à la pratique clinique : innovations et dommages collatéraux », in : Le Dref Gaëlle, Thomas Droulez et Catherine Allamel-Raffin (dir.), Les Usages du Vivant : Enjeux des Biotechnologies, Strasbourg : Néothèque, coll. Futurs Indicatifs, 2011, p. 65-80.
- Weber J-C., [2011], « Diffusion des connaissances ou des croyances ? Un défi pour la pratique », in EuroCos, Humanisme et santé (éd.) Internet des promesses pour la santé ? Paris, Editions de santé, p.85-97.
- Weber, J-C., [2012], « Les indications d’interruptions médicales de grossesse. Embarras pratiques», in : AC Hardy, C Le Bodic (éds), Prescrire-Proscrire, Enjeux de la médecine, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, p. 19-27.
- Awada, T., Weber J-C., [2012], « La chirurgie du ‘mieux vieillir’. Ethique et chirurgie esthétique du rajeunissement », in : MJ Thiel (dir.), L’automne de la vie. Enjeux éthiques du vieillissement, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 2012, p.47-54.
- Awada, T., Weber J-C., [2012], « Surgery for ‘better ageing’ . Ethics and cosmetic rejuvenation surgery », in : MJ Thiel (dir.), Ethical Challenges of Ageing, Londres, Royal Society of Medecine Press, p.39-46.
- Weber J-C., [2012], « L’insoutenable confiance du malade ; une crise dans la pratique médicale ordinaire », in EuroCos, Humanisme et santé (éd.) Santé, médecine : au risque de la confiance,  Paris, Editions de santé, p.139-148.
- Weber J-C., [2013], « Douleur, éthique et bientraitance », in P Svandra (éd) Faut-il avoir peur de la bientraitance ? Retour sur une notion ambiguë, Paris, De Boeck-Estem, p. 21-30.
- Ancori B., Melenotte GH, Strauser J, Weber J-C., [2014], « Introduction », in Ancori B., Melenotte GH, Strauser J, Weber J-C (éds), Que sommes-nous aujourd’hui? Les figures du sujet , Bern Berlin Bruxelles Krankfurt am Main New York Oxford Wien, Peter Lang, p.1-21.
- Weber J-C., [2014], « Souffrance et plaisir. La technê médicale aujourd’hui », in Ancori B., Melenotte GH, Strauser J, Weber J-C (éds), Que sommes-nous aujourd’hui? Les figures du sujet , Bern Berlin Bruxelles Krankfurt am Main New York Oxford Wien, Peter Lang, p.223-245.
- Weber J-C., [2014], « La vulnérabilité du médecin, une fausse bonne nouvelle », in Eurocos, Humanisme et santé (éd.) Les nouvelles vulnérabilités en santé,  Paris, Editions de santé, p.139-148.
- Weber J-C., [2014], « Les soignants confrontés à l’interruption médicale de grossesse », in Lehmkühler K. et Vial M. (éds), L’interruption médicale de grossesse, Questions d’éthique et d’accompagnement, Lyon, Editions Olivétan, p.33-57.
- Weber J-C., [2015], « Un médecin libre pour un homme libre », in Eurocos, Humanisme et santé (éd.) Autonomie, enjeux de société, enjeux pour la santé,  Paris, Editions de santé, p.119-129.
- Weber J-C., [2015], « Performance et qualité : malentendus culturels ou mutations de la médecine hospitalière ? », in : Pascal Hintermeyer, David Le Breton et Gabriele Profita (dirs.) Les malentendus culturels dans le domaine de la santé, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, 2015, p.97-116.
- Weber J-C., [2015], « La leçon d’éthique de Say Hello to Black Jack », in C. Allamel-Raffin, P. Clermont & J.-L. Gangloff (dirs),  Informaticiens et médecins dans la fiction contemporaine. Volume 1 : "Exploration",  Strasbourg, Editions Neothèque, p. 139-164.
- Weber J-C., [2015], « Les valeurs professionnelles du médecin et des autres professions de santé », in L Mouthon, T Hanslik, JF Viallard (dirs), Médecine interne – Le référentiel, le cours, Paris, Med-Line Editions, p.41-50.
- Weber J-C., [2016], « ‘Ce qu’on attend de nous, c’est qu’il soit possible de dépendre de nous’ », in Eurocos, Humanisme et santé (éd.), Santé, bien être : place des médecines complémentaires ?, Paris, Editions de santé, p.233-241.
- Weber J-C., [2016], « La créativité dans la pratique médicale », in Nicolas Delforge, Matthias Dörries (dirs), Limites de la créativité ; Normes, sciences et arts, Paris, Kimé, p.103-126.
- Weber J-C., [2016], « Etude clinique des éditoriaux de René Heyer parus dans la lettre du CEERE », in Marc Feix (dir.) , L’argumentation éthique – Hommage à René Heyer, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, Coll. Chemins d’éthique, p.39-48.
 

Traductions


- Paolo Virno et Jean-Christophe Weber (trad.) [2015], « L’usage de la vie », Multitudes 2015/1 (n° 58), p. 143-158.
- Paolo Virno, JC Weber (traducteur), Paris, Editions de l’Eclat, [2016]. Essai sur la négation – Pour une anthropologie linguistique
- Paolo Virno, JC Weber (traducteur) « L’usage de la vie », in Paolo Virno, L’usage de la vie et autres sujets d’inquiétude, Paris, Editions de l’Eclat, [2016], p.11-47.

Direction d’ouvrage 


- Ancori B., Melenotte GH, Strauser J, Weber J-C (éds), [2014] Que sommes-nous aujourd’hui? Les figures du sujet, Bern, Peter Lang.