Michel Zink

Res-Literaria
Collège de France - Professeur des universités
Axes de recherche
Titulaire de la chaire Littératures médiévales
Biographie
Né en 1945, ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure, agrégé de lettres classiques, docteur ès lettres, Michel Zink, après avoir été professeur à l’université de Toulouse et à la Sorbonne, est depuis 1994 professeur au Collège de France (chaire de Littératures de la France médiévale) et depuis 2000 vice-président de l’assemblée des professeurs du Collège de France. Il est le secrétaire perpétuel de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres), membre étranger de l’American Academy of Arts and Sciences, membre correspondant de la Medieval Academy of America, membre de l’Académie de Versailles et de l’Ile-de-France, membre d’honneur de l’Académie des Sciences, Lettres et Arts d’Alsace. Outre les cours et les conférences qu’il donne chaque année dans des universités américaines, européennes et japonaises, il a enseigné comme professeur invité, parfois à plusieurs reprises, à l’université Yale (New Haven), à l’université de Californie à Berkeley, à l’université de Pennsylvania (Philadelphie), à l’université Johns Hopkins (Baltimore), à l’université Columbia (New York), à l’université de Chicago, à l’université Wesleyan (Middletown, Connecticut), à l’université de Constance, à l’université de Rome « La Sapienza », à l’université de Naples « Federico II », à l’université de Saint-Jacques de Compostelle, à l’université de Genève. Il est l’auteur d’une vingtaine de livres, parmi lesquels La prédication en langue romane avant 1300 (Champion, 1976), La subjectivité littéraire (PUF 1985, trad. anglaise), Littérature française du Moyen Âge (P.U.F. 1992, version abrégée Le Livre de Poche 1993, trad. anglaise et italienne), Le Moyen Âge et ses chansons (de Fallois 1996, trad. anglaise), une édition et une traduction des Œuvres complètes de Rutebeuf (Classique Garnier, 2 vol., 1989-1990, nouvelle édition revue et mise à jour, Le Livre de Poche, Lettres gothiques, 2001), Froissart et le temps (PUF, 1998), Poésie et conversion au Moyen Age (PUF, 2003), Nature et poésie au Moyen Âge (Fayard, 2006). A côté de ses ouvrages universitaires, il est l’auteur de romans et de contes : Le Tiers d’Amour. Un roman des troubadours (de Fallois, 1998, trad. espagnole), Le Jongleur de Notre Dame. Contes chrétiens du Moyen Âge (Le Seuil, 1999, trad. espagnole, italienne, portugaise, tchèque, slovène), Déodat ou la transparence. Un roman du Graal (Le Seuil, 2002), Arsène Lupin et le mystère d’Arsonval (de Fallois, 2004, Livre de Poche 2006), Un portefeuille toulousain (Editions de Fallois, 2007, Livre de Poche 2009), Seuls les enfants savent lire (Tallandier, 2009). Le Moyen Âge à la lettre. Un abécédaire médiéval (Tallandier, 2004) est à mi chemin entre ouvrage universitaire et littéraire. Il a dirigé ou codirigé une vingtaine d’ouvrages, parmi lesquels le Dictionnaire des Lettres Françaises - Le Moyen Âge (La Pochothèque, 1992), l’édition des Romans de Chrétien de Troyes (La Pochothèque, 1994), le Dictionnaire du Moyen Âge (PUF, 2002), le volume Naissances, Renaissances de l’Histoire de la France littéraire (PUF, 2006), Moyen Âge et Renaissance au Collège de France (Fayard, 2009), Livres anciens, lectures vivantes (Odile Jacob, 2010). Il dirige au Livre de Poche la collection « Lettres gothiques », qu’il a créée, et codirige la collection des « Classiques de Poche ». Il est, entre autres, vice-président de la Fondation Hugot du Collège de France, membre du conseil d’administration de la Fondation Singer-Polignac, membre du International Advisory Board de l’université de Nagoya (Japon), administrateur de la Société des Amis de la Romania et codirecteur de Romania, membre du conseil de rédaction de Commentaire, vice-président de l’association Sauvegarde des Enseignements Littéraires. Il a reçu en 1987 le prix de l’Association Internationale des Etudes Françaises, en 1997 la grande médaille d’or de l’Association Arts, Sciences, Lettres, en 2001 le Liseron d’Or de l’Académie des Jeux Floraux de Toulouse. Il a été fait docteur Honoris Causa de l’université de Sheffield en 2004. Le prix Balzan lui a été décerné en 2007. Il est chevalier de la Légion d’Honneur et commandeur dans l’ordre des Palmes académiques.