Stéphanie Dupouy

Équipe : Centre Cavaillès

Statut : 

Axes de recherche

Les activités de recherche de Stéphanie Dupouy concernent principalement l’épistémologie et l’histoire (fin du XVIIIe siècle – début du XXe siècle) des sciences psychologiques et médico-psychologiques, et plus largement l’histoire et l’épistémologie des sciences humaines et des sciences de la vie. En particulier, ses travaux interrogent:

• La fabrication de l’évidence empirique dans ces sciences : histoire et méthodologie des pratiques d’observation et d’expérimentation.

• Les normes d’objectivité dans ces sciences: histoire et méthodologie de la disjonction entre faits et valeurs (morales, religieuses, esthétiques).

• L’articulation de ces savoirs aux conceptions de l’individu et de la personne morale (y compris la « persona » savante).
Dans cette perspective, ses recherches ont porté plus particulièrement sur :

• L’histoire des approches scientifiques de l’émotion et de l’expression émotionnelle (Thèse de doctorat : « Le visage au scalpel : l’expression faciale dans l’œil des savants, 1750-1880 »).

• L’histoire de la « persona » scientifique (organisation d’un colloque à l’ENS en 2014 sur « Vies de savants et éthique des savoirs : pouvoirs du récit biographique dans les sciences, XVIe-XXIe siècle » ; organisation de journée d’études sur « Savoirs sérieux, savoirs à plaisanterie dans l’histoire des sciences du psychisme », Centre Koyré, Paris).

• Les problèmes épistémologiques posés par l’expérimentation dans les sciences humaines et sociales, en psychologie en particulier (co-organisatrice de l’atelier d’épistémologie des sciences sociales « CoFSS : Comment fait-on des sciences sociales ? »).

Production scientifique

2012 (Avec Isabelle Drouet, Laurent Jeanpierre et Florian Nicodème), « Contrefactuels en histoire : du mot au mode d’emploi. Le moment de la new economic history », Labyrinthe, 2012, n° 39 (2), pp. 81-112.

2012 « Entre obligation et consentement : l’eugénisme de personne ? » Sciences sociales et santé, vol. 30, déc. 2012, 4, pp. 65-74.

2011 « The naturalist and the nuances. Sentimentalism, moral values and emotional expression in Darwin and the anatomists », Journal of the History of the Behavioral Sciences, Vol. 47(4), 335-358, Fall 2011. Cet article a été lauréat du 2009 Early Career Award du Forum for History of Human Science [groupe affilié à l’History of Science Society et au Journal of the History of the Behavioral Sciences].

2011 « L’expérimentation dans les sciences humaines », in Philosophie des sciences humaines, Florence Hulak et Charles Girard (dir.), Paris, Vrin, pp. 213-41.

2011 « Déterminisme et responsabilité : le libre-arbitre en question dans le sillage de la naturalisation du crime au XIXe siècle », in Crime et folie (Entretiens de la Fondation des Treilles, 1er-6 nov. 2010), ed. Laura Bossi, Gallimard, 2011, pp. 147-170.

2010 (avec V. Guillin), « Philosophie de l’expérimentation biomédicale », Revue philosophique, 2010, 2, pp. 249-256.

2010 « Les visages électriques de Duchenne de Boulogne », in Le corps humain et l’électricité, Perspectives historiques, XVIIIe-XXe siècles, Ch. Blondel & A. Rassmussen eds., Annales historiques de l’électricité, 8, dec. 2010, pp. 21-36.

2010 « Charles Féré et l’énergétique du système nerveux », in Energie, science et philosophie au tournant des 19e et 20e siècles, D. Ghesquier-Pourcin, M. Guedj, G. Gohau et M. Paty eds., Hermann, Paris, pp. 291-305.