João Guimarães Rosa et ses lieux : l’écopoétique, nouveau cosmopolitisme ?

Type de production : 

Auteur : 

Équipe(s) : 

Revue électronique : ORDA
223 | 2017
Titre du n° : Cosmopolitismes dans les Amériques (1900-1968)
Titre de l’article : João Guimarães Rosa et ses lieux : l’écopoétique, nouveau cosmopolitisme ?
 
Résumé :
João Guimarães Rosa (1908-1967) a d’abord été vu comme un diplomate-écrivain à l’œuvre régionaliste. Rosa illustre en réalité deux types de cosmopolitisme, l’un biographique, lié à la vie itinérante du médecin du sertão, puis du diplomate en poste en Europe et en Amérique latine, et l’autre littéraire, à travers une grande créativité lexicale et un rêve littéraire post-babélien. Le double cosmopolitisme de Rosa peut être lu à la lumière de l’écopoétique et de la zoopoétique. La notion de traversée et de métamorphose – centrale dans l’œuvre et la vie du romancier brésilien – établit le lien entre le versant biographique et le versant littéraire du cosmopolitisme et permet d’envisager les rapports entre l’homme et son environnement à nouveaux frais. Figure de la pérégrination et habitant – plus que citoyen – du cosmos, l’âne est l’animal avec lequel l’homme rosien sillonne les espaces littéraires et géographiques, depuis l’Antiquité et L’Âne d’or d’Apulée jusqu’aux rivages de la mort.
 
Mots-clefs : Mots-clés :écopoétique, zoopoétique, cosmopolitisme, régionalisme, âne
 
Texte intégral en accès libre : https://journals.openedition.org/orda/3765