Sartre et les figures de la révolte, 1930-1980 séance du 5 décembre

À l’Ecole normale supérieure

L’ITEM, la République des Savoirs/CIEPFC et le Centre PHI ont le plaisir de vous inviter à la troisième séance du séminaire animé par Vincent de Coorebyter. Cette séance se tiendra le vendredi 5 décembre 2014, de 14h à 17h, à l’Ecole normale supérieure, salle Info 2, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris.

 La révolte des esclaves : Cahiers pour une morale

Aux pages 412-420 des Cahiers pour une morale, Sartre étudie les conditions d’une révolte a priori impossible : celle d’esclaves vivant sous un régime de maîtrise rigoureux. Compte tenu de la domination subie et de l’intériorisation de la supériorité sacrée des maîtres, les esclaves ne peuvent tenter qu’une révolte ambiguë, vouée à l’échec, symbolique plutôt qu’effective. L’étude des multiples couches de signification de cette révolte révèle néanmoins son authenticité, ainsi que sa supériorité au regard des tentations de stoïcisme qui guettent les groupes soumis à une domination sans faille. Elle permet également d’esquisser des contrepoints avec la pensée de René Girard et avec la préface de Sartre aux Damnés de la terre .

Entrée libre à toutes les séances.

Le programme complet peut être obtenu sur simple demande à v.decoorebyter@scarlet.be.