Colloque « Avec Roland Barthes »

Venant couronner une année de manifestations liées au centenaire de la naissance de Roland Barthes, ce colloque examinera les diverses manières dont son œuvre a pu inspirer recherches, travaux et créations. Ces appropriations ont emprunté des chemins variés non seulement dans le domaine littéraire, mais aussi en philosophie, sociologie, architecture, dans les arts et la musique.

Des participants venus d’horizons culturels et géographiques très divers donneront à voir un Barthes pluriel, ou même « global », dont les livres et la personne ont suscité des échos qui traversent les frontières des disciplines et des continents. Le colloque mêlera le témoignage intellectuel de ceux qui ont fréquenté son enseignement à la réflexion sur son œuvre et à l’évocation des suites que lui ont données artistes et créateurs.

C’est aussi la figure d’un grand professeur que fera revivre une manifestation qui associe le Collège de France, où Barthes occupa la chaire de sémiologie littéraire de 1977 jusqu’à sa mort en 1980, l’EHESS, où, Directeur d’études à l’EPHE à partir de 1962, il enseigna durant quinze ans, et l’Université Paris-Diderot.

Un Barthes multiple sera donc invoqué : sémiologue, critique, écrivain, musicien « amateur », mais aussi maître paradoxal, tout en déprise, d’une génération — ou de plusieurs.

Vendredi 13 novembre 2015

9h Ouverture par l’administrateur du Collège
9h15 Julia Kristeva Comment parler à la littérature avec Roland Barthes 
10h Georges Didi-Huberman, La question de l’indialectique
11h Michael Sheringham, Les phrases de Barthes
11h45 François Hartog « Le même siècle a inventé l’histoire et la photographie… »

14h30 Patrick Mauriès, Lettre d’un inconnu
15h15 Colette Fellous, Entre je et nous, entre lui et nous
16h Horace Engdhal, Souvenirs du culte de Barthes à Stockholm en 1980
17h Alain Finkielkraut et Marc Fumaroli, avec Antoine Compagnon, Éric Marty et Philippe Roger, Table ronde

Samedi 14 novembre 2015

9h15 Bernard Tschumi, Le plaisir de l’architecture 
10h Misato Mochizuki, La place de Barthes dans mon travail compositionnel 
11h Richard Sennett, Roland Barthes et la musique
11h45 Paolo Fabbri, L’automate de Fellini : une image folle d’amour et de pitié

14h30 Luc Boltanski, Système de la mode et sémantique de la valeur
15h15 Patrizia Lombardo, Formes du pathos chez Barthes
16h15 Pierre Bergounioux, Quelqu’un d’autre
17h Daniel Mesguich lit La Chambre claire

Afiche Colloque Roland Barthes - new5[2]

Colloque dirigé par Antoine Compagnon, Collège de France, Éric Marty, Université Paris-Diderot, et Philippe Roger, CNRS et EHESS, et organisé dans le cadre de la « République des savoirs » (USR 3608 CNRS/ ENS/Collège de France), avec le soutien de la Fondation Hugot du Collège de France, du labex TransferS, du Centre d’études et de recherches interdisciplinaires en Lettres Arts Cinéma (CERILAC, Université Paris-Diderot), de l’Institut universitaire de France, de l’EHESS, de la Fondation France-Japon de l’EHESS, et du Centre de recherches sur les arts et le langage (CRAL-EHESS).