Jean-pascal Capp, Nouveau regard sur les cellules souches

Jean-pascal Capp (INSA, Toulouse)
Nouveau regard sur les cellules souches

La notion de cellule souche est en plein bouleversement. La vision issue des premières études moléculaires des années 60/70, est battue en brèche par de nouveaux éléments expérimentaux. Ces résultats, rendus possibles par certaines avancées technologiques, sont venus questionner la définition de la cellule souche en termes moléculaires précis. Les cellules souches sont en réalité intrinsèquement instables et variables, ce qui a des conséquences fortes en termes de différenciation cellulaire, de développement des organismes et de développement cancéreux. Ces conséquences seront évoquées en introduisant les alternatives aux modèles de développement classiques basés sur le déterminisme génétique, en particulier l’ontophylogenèse, qui paraît le mieux pouvoir synthétiser les résultats évoqués. Enfin la « reprogrammation cellulaire » et la médecine régénérative seront brièvement discutées sous cet angle novateur.