Journée d’étude « Des ânes et des hommes »

Journée d’étude

« Des ânes et des hommes »

25 janvier 2018, 15h-19h

 

Affiche_2018_01_25_IDV_des_anes...

 

Adresse
ENS – 29 rue d’Ulm – 75005 Paris
Salle 236 (deuxième étage)

 

organisé par Emmanuel Bury et Isabelle de Vendeuvre

Programme

« L’âne est tantôt divin, vénéré et bénéfique, tantôt démoniaque, honni et maléfique. Cette ambivalence de fonctions est fréquente et, pour ce qui le concerne, existe dans toute l’Antiquité, depuis l’Inde védique, en Egypte, en Grèce, à Rome, et persiste dans le Moyen-Âge chrétien. »
Waldemar Deonna, « Laus asini. L’âne, le serpent, l’eau et l’immortalité », Revue belge de Philologie et d’Histoire, 34 (1956).

« Dans la conception brunienne, l’asinité positive devient le royaume de la complexité, de la fluidité du réel et de l’éternelle mutation du tout : à l’univers fermé des ânes négatifs s’oppose l’univers ouvert des ânes positifs, la stabilité s’oppose au dynamisme, et à la vision totalisante du savoir la perpétuelle recherche. Celle-ci devient, dans cette perspective, la garante d’un rapport fécond entre les savoirs, où aucun modèle ne doit prétendre à une légitimité absolue, où « sciences de l’homme » et « sciences de la nature » se rencontrent dans l’univers infini ; l’âne s’approprie le rôle de Mercure, dieu des échanges, des carrefours, du commerce, des interférences. »
Nuccio Ordine, Le mystère de l’âne, essai sur Giordano Bruno, Paris, Les Belles Lettres, collection « L’âne d’or », (1987), 1993, p. 160

Dans l’esprit des travaux de Waldemar Deonna et de Nuccio Ordine, qui ont respectivement étudié l’âne dans l’Antiquité et à la Renaissance, ce séminaire souhaite explorer la symbolique de l’âne, d’Apulée au XXe siècle.
 

I/ 15h-16h30 L’âne, Antiquité et époque médiévale

Alain Billault (Paris IV), « Lucien, l’âne et la métamorphose dans Lucius ou l’âne »
Christopher Lucken (UNIGE), « Miroirs de l’âne au Moyen Âge. Autour du Speculum stultorum de Nigel de Longchamps »
 

II/ 16h45-18h L’âne spirituel, philosophe et poétique

David Charles (Université du Havre), « Comment Victor Hugo fait l’âne »
Giosuè Carducci et Giampiero Neri Jacopo Masi (Université de Lisbonne), « Portrait de l’artiste en âne »
 

III/ 18h15-19h15 L’âne dans le roman et au cinéma :
du grison de Sancho Pança à Pinocchio

Déborah Lévy-Bertherat (ENS-RDS-CRRLPM), « Grandeur d’âne et faiblesse d’enfant :
les vicissitudes de Pinocchio »
Isabelle de Vendeuvre (ENS-RDS-CRRLPM), « L’âne pérégrin, de Cervantès à Rosa »
 

20h30 Ciné-club, salle Dussane, 45, rue d’Ulm

Au hasard Balthazar, Robert Bresson, 1966.
Introduction, projection et discussion animées par Antoine de Baecque, ENS.
 

Entrée libre dans la limite des places disponibles