Jean Tain

Équipe : CIEPFC/PhilOfr

Affiliation : 

Grade : 

Curriculum vitae : CV à télécharger

Axes de recherche

Titre de thèse :

« Historicité et littérature : la médiation des textes littéraires chez
Walter Benjamin et Theodor W. Adorno. »

Directice de thèse :
Perrine Simon-Nahum (CNRS)

Année académique d’inscription :
2017-2018

 

Résumé :
La thèse se penche sur les relations entre ces trois auteurs de la première génération de l’Ecole de Francfort », en étudiant leurs relations et leurs singularités à partir de leurs premiers ouvrages : l’étude sur le drame baroque allemand de Walter Benjamin, l’essai sur le roman policier de Kracauer et la thèse d’Adorno sur Kierkegaard. Ces trois ouvrages se distinguent par une manière originale de lier l’élaboration conceptuelle à l’interprétation de certains textes privilégiés. Et il se trouve que beaucoup de ces textes peuvent être dits « littéraires ». On voudrait donc questionner cette apparente fécondité de la littérature et son statut dans la pensée de ces auteurs.

Mots-clés :
Philosophie, historicité, esthétique, médiation, dialectique, théorie critique, littérature, École de Francfort, marxisme, critique, matérialisme, sociologie de la littérature, poésie, allégorie, modernité, Adorno, Benjamin, Lukacs, Kracauer, Marcuse, Löwenthal,Baudelaire, Kafka, Hölderlin.